Enfance

Après avoir suivi des cours de solfège dans une école de musique pendant 5 ans, il y fera 2 ans de guitare classique. Attiré davantage par le rythme et les mélodies, les chansons des années 70 et 80 le marqueront davantage.

En 1988, tout commence avec un premier synthé, l’acquisition d’un Yamaha PSS-580  où la passion pour la musique de Jean-Michel Jarre va naître après l’achat de son album « Revolutions » en cassette chez un disquaire à Bourges et du 33 tours « synthétiseur 1 ». Il allait alors pouvoir explorer d’autres pistes et vouloir former un premier groupe.

Quelques années plus tard, après déjà quelques compositions et l’acquisition de nouveaux instruments comme le Roland-D70 , d’un ordinateur Atari 1040 STE et du logiciel Cubase, un nouveau coup de coeur allait arriver, avec la découverte des chansons de Jean-Jacques Goldman.

Les années groupes

En 1991, un groupe de variété/rock s’est formé : « INITIAL », avec en ligne de mire la fête de la musique de 1992, un concert devant 300 personnes, accompagné sur scène d’une chorale.

Après une période d’animations de mariages en 1994, vient un autre groupe nommé « KRYSTALYS », davantage axé rock français. Une trentaine de concerts sur Bourges et le département du Cher seront donnés, surtout dans des bars mais également des boîtes de nuit comme le Jordy’s ou le Number One. Certaines représentations accueillaient 200 à 300 personnes, ce qui a valu quelques articles dans les journaux locaux comme le Berry républicain ou la République du Centre-Ouest. Ce groupe restera formé 3 ans et se séparera après une dernière prestation au Cap d’Agde en 1998.

Phase de tests

Puis est venu un travail en solo avec des recherches au niveau des sons et des arrangements. Il s’inscrit comme membre à la Sacem. Puis il s’essaie ici ou là dans des émissions comme « la nouvelle Star » ou des castings locaux.

En 2008, après quelques années d’interruption, il se remet à composer sur du nouveau matériel et dépose ses musiques sur un site internet : « Easyzic ». Il écrira pour quelques artistes locaux durant cette phase. Ses compositions sur ce site ont généré en tout plus 20 000 écoutes et pas moins de 7 000 téléchargements.

Puis après une nouvelle mise en sommeil de quelques années, en 2015, il se remet à écrire.

Nouvelle période de groupes

En 2016, il intègre une formation de variété avec le groupe « Authentic ». Il donnera quelques concerts, notamment au bar la Civette à Bourges et à l’Angélus à Gien.

En 2017, il jouera du clavier dans le groupe « IFUNK » où une quinzaine de concerts auront lieu en un an pour des associations et bars, notamment à Bourges et Saint Germain du Puy.

En 2017, il intègre provisoirement les choeurs de Bourges.

Lancement en solo

Puis il réorchestre ses chansons et musiques instrumentales avec plus de modernité.

En décembre 2019, tout est prêt, il expose son travail musical au public grâce aux réseaux sociaux. A sa grande surprise, le public est plutôt réceptif. La musique instrumentale « Paradoxes » est téléchargée quelques centaines de fois.

Fort de ce 1er succès, il lance un 1er album ELEMENTS avec « To stay with your absence » , une musique électro plus rythmée et surtout « The waltz of time ». Les images du clip basé sur des extraits de films de Charlie Chaplin seront mises en lumière par Pierrick Brisset, de Studio Centauri.

En quelques mois, il réalise ainsi plus de 3000 téléchargements et sa musique « The Waltz of time » a été partagée jusqu’à 10 000 fois sur Facebook. A la rentrée 2020, sa chaîne YouTube comprend plus de 500 abonnés.

Après cela, il continue son chemin et lance deux nouveaux albums, dont les musiques « Promise » , « Today as tomorrow » et « Contemplation » sont les plus plébiscitées.

En 2021, c’est la réalisation d’un album de chansons auquel il travaille. Il doit sortir en 2022.